Le Prix de poésie  > Jury  > Marie-Odile Goudet 

Boulimie


Abstention

Ce matin l'herbe est folle ...

La tête a ses brouillards, et le cœur ses accrocs,
Mais l'âge à l'appétit ne met pas de sourdine :
Pour mordre à l'univers, ah ! que n'ai-je des crocs !
Car les meilleurs repas sont à l'heure où l'on dîne.

Si les sauces parfois semblent trop épicées,
Au gourmet délicat qui devient casse-cou,
Il lui faut boire autant que de larmes versées,
Légitime revanche, et cela fait beaucoup !

Quand le temps est compté se doublent les bouchées,
Que la rose soit rouge et le vin gouleyant,
Les heures à venir toutes endimanchées,
Et les tonalités d'un majeur chatoyant.

Il nous faut l'habiller, cette désincarnée,
Le seul hôte inconnu dont on sait qu'il viendra
Pour fêter en trinquant la peur déracinée
Et pour tendre une nappe à la place d'un drap !

 

Secrétariat du Prix : Madame Monique LABAUNE - 17, route de Montcoy - 71670 - Le Breuil