Le Prix de poésie  > Années passées  > 2005 : Marie-France Cunin 

Joie


Quand les lèvres du ciel ont un baiser soyeux
Et qu'un feston d'azur s'ouvre au front des nuages,
Quand le vent décoiffé
Compose un allegro
Sur la portée des songes,
Le bonheur d'exister est là,
Comme un sourire,
Sur la face lointaine du temps.
Et les chemins de perle où nos pas se confondent
Conduisent nos élans
Vers un horizon bleu qui tremble à fleur d'espace.
Des frissons de lumière
Diamantent d'éclats d'or
Les miroirs d'eau profonde
Où se mirent les âmes.
Et des caresses d'anges
Font vibrer
Comme un archet très doux,
Les cordes du violon qui arpègent l'espoir.
C'est alors que des mains
Qu'on ne peut voir surgir qu'avec les yeux du coeur,
Ecartent
Le pan si lourd du rideau noir
Qui masque l'éternité.

 

Secrétariat du Prix : Madame Monique LABAUNE - 17, route de Montcoy - 71670 - Le Breuil