Georges Riguet  > Son oeuvre  > Poèmes 

ART LITTERAIRE


BOURGOGNE, SOL JOYEUX...

CANTILENE RUSTIQUE

CE BEAU TEMPS D'AUTOMNE

CHANSON D'ÉTÉ

CHÈRE SOUVENANCE

CIVILISATION

CYCLAMENS

DOUCES RACINES

IN MEMORIAM...

JE CROIS T'AVOIR TOUJOURS CONNUE

L'ÂME DU MORVAN

LA FORET

LA JOLIE RUE

LE BALLON

LE BONHEUR

LE CHEF DE GARE

LE CRAPAUD

LE DOMAINE INCONNU

LE PAYS D'OÙ JE VIENS

LE PAYS NATAL

LE PRINTEMPS QUI S'ÉVEILLE

LES HEURES

LES VIEUX CHEMINS

NOVEMBRE

PAPILLON D'ÉTÉ

PAREIL AU VENT

POUR LES DEFUNTS DE LA PAROISSE

REVE D'ECOLIER

SOIR AU VILLAGE

SUR UN AIR DE VIELLE

Écriture, ma confidente
Et tout à la fois mon tourment,
Je sais combien ton agrément
Exige d'approche prudente...
Lequel choisir, du mot sonore
Ou du mot plus discret, lequel
Du propos tout simple, ou de tel
Qui de riche ornement s'honore ?

Seras-tu, fuyante écriture,
Le pur miroir, très souhaité,
Du jeu plus ou moins exalté
Où l'idée en moi s'aventure ?

Ou bien, trahissant ton message
Et te gaussant de mon souci,
Trahiras-tu l'espoir aussi
Que j'avais de faire oeuvre sage ?

O problème ! A quel ajustage
Faut-il s'en tenir, si l'on veut
Servir l'esprit selon son voeu
Et mériter son héritage ?

Mener à son terme l'étude
N'est point si facile qu'on croit,
Et le terrain demeure étroit
Où l'art s'affirme en plénitude.

Pourtant, je veux vous rendre grâce,
Mots exigeants, mots tourmenteurs...
Mais aussi nos consolateurs
Si peu que l'âme y trouve place.

 

Secrétariat du Prix : Madame Monique LABAUNE - 17, route de Montcoy - 71670 - Le Breuil