Le Prix de poésie  > Années passées  > 2004 : Denise Duong 

L'Opéra blanc


L'Opéra blanc de Denise Duong



En grésillant, la bise aspire les congères,
Ganse d'un frais duvet l'ombrelle des sapins
Et parfile de givre un essaim de bruyères.

Aux lices du talus l'empreinte des lapins
Ombre de pointillés la roche aux veines d'ambre
Où crissent en vitrail les ruisselets alpins.

Sous le doux plumetis, un toit frileux se cambre
Et l'enclos se recueille en plis immaculés :
L'opéra blanc prélude aux plains-chants de décembre !

Sur les cimes d'hermine et leurs pitons gelés
Résonne le tempo des salves d'avalanche
Dont l'écho belliqueux hante les défilés.

Le gai frimas craquette au creux de chaque branche ;
Quand la lumière étreint le silence attentif
Un pollen irisé, comme un rêve, s'épanche.

Papillon diaphane au frôlement furtif,
Voltige la poudreuse en pure efflorescence
Sur les fils de la Vierge et leur frêle motif.

Ici règnent la paix, la beauté, l'innocence !

 

Secrétariat du Prix : Madame Monique LABAUNE - 17, route de Montcoy - 71670 - Le Breuil