Georges Riguet  > Son oeuvre  > Poèmes 

LA JOLIE RUE


ART LITTERAIRE

BOURGOGNE, SOL JOYEUX...

CANTILENE RUSTIQUE

CE BEAU TEMPS D'AUTOMNE

CHANSON D'ÉTÉ

CHÈRE SOUVENANCE

CIVILISATION

CYCLAMENS

DOUCES RACINES

IN MEMORIAM...

JE CROIS T'AVOIR TOUJOURS CONNUE

L'ÂME DU MORVAN

LA FORET

LE BALLON

LE BONHEUR

LE CHEF DE GARE

LE CRAPAUD

LE DOMAINE INCONNU

LE PAYS D'OÙ JE VIENS

LE PAYS NATAL

LE PRINTEMPS QUI S'ÉVEILLE

LES HEURES

LES VIEUX CHEMINS

NOVEMBRE

PAPILLON D'ÉTÉ

PAREIL AU VENT

POUR LES DEFUNTS DE LA PAROISSE

REVE D'ECOLIER

SOIR AU VILLAGE

SUR UN AIR DE VIELLE

La ville apaise ici ses fracas et ses cris.
Les maisons vont longeant la rue où rien ne bouge
Et l'on voit au-dessus des volets peints de gris
De grands drapeaux d'azur autour de leurs toits rouges.

La plus humble fenêtre a son bouquet de fleurs.
Des bégonias, des hortensias, des capucines
Décorent les murs gris de leurs vives couleurs.
Des chats viennent rôder aux portes des cuisines.

Les jardins potagers, coquets, bien ratissés,
Tous pareils et semés des mêmes palissades,
Sont foisonnants de beaux légumes frais poussés
Carottes, choux, poireaux, navets, oignons, salades.

Tout est calme et jovial en sa simplicité.
Les gens parlent entre eux du temps qu'il pourra faire
Et songent aux beaux fruits que mûrira l'été
Dans les vergers baignés d'air libre et de lumière.

 

Secrétariat du Prix : Madame Monique LABAUNE - 17, route de Montcoy - 71670 - Le Breuil